PUBLICATION – LEC – Action 3

catalogue2013.indd 

 

L’exposition commémorative, autour du libraire, galeriste et éditeur Jean Petithory (Wren Library, Trinity College, Cambridge, septembre 2013), a permis la réalisation du catalogue bilingue (anglais/français) Hands Free / Les Mains Libres, édité par Jean Khalfa, et disponible chez Black Apollo Press.

Accompagnés de nombreuses illustrations, les textes de Jean Khalfa (« Introduction : Jean Petithory »), Isabelle Chol (« Avant-gardes »), Gaëlle Théval (« Ou, Cinquième saison et l’Humidité« ) et Frédéric Acquaviva (« Jean Petithory et le livre lettriste : Do-it-yourself« ) présentent le rôle de Jean Petithory dans la redécouverte ou la diffusion des avant-gardes, et constituent une source d’informations et de réflexions sur ces mêmes avant-gardes. Dominique Lanzmann-Petithory a en outre réuni, pour ce catalogue, des textes d’ « Hommages à Jean Petithory ».

 

Poésie / Traduction

Poésie / Traduction

Atelier de recherche AHRC

Centre international de poésie Marseille

19-20 septembre, 2013

 

La traduction de la poésie ouvre des champs nouveaux à l’objet poétique. Elle peut introduire un poème dans un autre contexte linguistique et l’exposer à de nouveaux publics. Elle peut proposer une nouvelle lecture d’une œuvre célèbre ou donner de nouvelles perspectives sur la pratique poétique d’un artiste. Il semblerait que les poètes lisent les poèmes traduits et traduisent les œuvres d’autres poètes plus que d’autres écrivains. Pourtant, peut-on traduire l’objet poétique ? Quel est le dessein de cette activité ? Quels en sont ses défis, ses récompenses ? Comment peut-on définir « la traduction » ?

 

Cet atelier de recherche cherche à explorer les relations entre la poésie contemporaine et la traduction à travers une analyse à la fois théorique et pratique de ces questions. Il se composera d’un atelier de recherche avec une série d’interventions faites par des universitaires, des poètes et des traducteurs, qui se focalisera sur le contemporain, voire l’extrême-contemporain, suivi d’une table-ronde. Le lendemain matin, les poètes et traducteurs, Stephen Romer et Jennie Feldman, animeront un atelier de traduction où la théorie sera mise en pratique.

 

***

Jeudi le 19 septembre 

12h: Arrivée et inscription/déjeuner

14h – 15h30 (Emma Wagstaff) :

Michael Brophy : Étranger devant la porte: le poète traducteur

Adelaide Russo : Po&sie : le un-en-deux de la traduction

Michael Bishop : ‘Le sourire de l’apocryphe

15h30 – 16h: pause thé

16h-18h (Nina Parish) :

Eric Robertson : Poésie bilingue et auto-traduction : l’accueil de l’étranger

Joachim Zemmour, Vers une poésie électro-alternative : poètes français romantiques, traduction, hybridité, et musique /electronica /dans l’album « /Love to Loss/ » de Joachim Zemmour et The Ambient Society

Eric Dayre, titre sous réserve

Abigail Lang : La réception française des objectivistes. Politique de la traduction.

20h: Dîner

Vendredi le 20 septembre

9h – 11h30 : atelier pratique (Jennie Feldman et Stephen Romer)

11h30 – 12h : pause café

12h – 13h (Charles Forsdick): table-ronde avec tous les participants

 

Pour s’inscrire, veuillez contacter les organisatrices : Nina Parish (n.parish@bath.ac.uk) ou Emma Wagstaff (e.r.wagstaff@bham.ac.uk)

 

Pour plus d’informations sur notre réseau de recherche « Pratiques poétiques contemporaines : une approche interdisciplinaire », consultez http://frenchpoetryand.wordpress.com/